Conférence Saint-Martin 2

Le Mystère du Mal face à l’Amour de Dieu

Par l’abbé Jean de Massia, FSSP

Le mystère du mal est sans conteste l’un des plus obscurs de notre Foi, et il faut l’aborder avec beaucoup de prudence. Cependant, le Mal est aussi l’objection la plus répandue, parmis nos contemporains, pour nier l’existence de Dieu, et de là la nécessité de la vie chrétienne et morale. Si le Mal existe, comment Dieu, comment le Bon Dieu peut-il lui aussi exister ? Il existe des éléments de réponses, puisés chez les anciens et les saints, qu’il faut connaître, pour soi, et pour les autres. « Unde habet zizania » ? Qu’est ce que le Mal, et d’où vient-il ? Mais après avoir réfléchi sur l’origine du Mal, le mystère reste cependant entier, et demeure toujours la question : Pourquoi ? Pourquoi Dieu a-t-il permis que le Mal s’insinue ainsi dans son oeuvre, dans sa Création, alors qu’il avait tout fait admirablement, dès les origines ? Nous savons que Dieu est un Dieu bon, et qu’il ne veut pas ce mal. Nous savons qu’il est un Dieu tout-puissant, et qu’il pourrait l’empêcher. Alors pourquoi souffrons-nous, pourquoi mourrons-nous, pourquoi péchons-nous ? Face au mystère du Mal, une seule réponse est possible : le Mystère de l’Amour de Dieu, réalisé à la perfection dans sa Mort au Golgotha…

Vendredi 19 février, à 20h45

Salle Vernes (14 rue Antoinette Vernes) – Rambouillet

Entrée libre – Rafraîchissements et moment convivial  à l’issue.

CSM 2 petit